Communauté Francophone du Canada

 

LETTRE-CONTACT POUR LES MEMBRES - Mai 2020

 

Silence intérieur

 

Les Rose-Croix ont une prière qui se lit comme suit :

 

Descendez dans le silence, ô fils et filles du feu.

Venez dans la Paix, maintenant, à cette heure.

Une merveilleuse douceur remplira alors votre cœur.

Une grâce souveraine bannira toute illusion.

 

Dans notre vie moderne active, le silence est peu présent, mais aujourd’hui, il est de plus en plus recherché.  Ce besoin est peut-être dû en partie à l'influence de diverses philosophies orientales dans lesquelles, la méditation et le silence sont des aspects essentiels d'une expérience spirituelle. Le silence est également fondamental dans le mysticisme occidental.

 

Les êtres humains aspirent à la fois au silence extérieur et au silence intérieur. Le silence extérieur est simplement l'absence de bruit.  La recherche du silence extérieur répond aux besoins de la personnalité. Le moi cherche à calmer l’agitation et se libérer, bien que  temporairement,  des multiples stimuli des sens et de l'esprit.  L’homme fuit le bruit et recherche le calme et la solitude dans la nature.  Lorsque, de cette manière, le silence extérieur est retrouvé, nous observons  néanmoins une grande agitation intérieure de nos pensées.

 

L'aspiration au silence intérieur émane d'une source plus profonde.  Elle se trouve dans l'âme, le noyau de notre être microcosmique.  Endormie dans notre cœur, l’âme à l’état latent est toujours présente.  Le véritable épanouissement de l'âme ne devient manifeste que si la personnalité, avec ses pensées, désirs et volontés  orientés sur ce monde, est réduite au silence.  L'âme attend que le moi se taise, ce qui nécessite un revirement fondamental de son mode de vie, à savoir la transformation des corps subtils de la  de la personnalité dialectique.

 

Nous prenons conscience que le  moi  est source d’illusions et de changements. Dans ce monde, il n’y a donc rien de permanent.  Quand nous atteignons cette lucidité, nous aspirons alors à autre chose et découvrons que nous devons faire place au silence intérieur.  Le silence est un état  fondamental du chercheur de la Lumière.  Dans ce silence, toutes manifestations  du moi par la pensée, la volonté, le désir et l’activité sont réduites et transformées. Dans cet état, l'âme est touchée par la Voix du silence.  Par un changement fondamental du mode de vie, le moi devient le serviteur de l’âme et crée un lien permanent avec le Silence Éternel.

 

Le silence est essentiel à l'homme qui désire créer les conditions requises afin d'être touché par la Voix du Silence. L’harmonie et la paix trouvées dans le Silence véritable sont plus qu’absence de bruits et de conflits.  De ce Silence naît la sagesse que les gnostiques appellent la Sophia.          

 

Vos amis du Lectorium Rosicrucianum